La Sophrologie est une science qui étudie la conscience en équilibre, et une discipline
pour le développement des valeurs de la personne, inspirée de la phénoménologie existentielle.

La Sophrologie Caycédienne, la sophrologie authentique

La Sophrologie est une science qui étudie la conscience en équilibre, et une discipline pour le développement des valeurs de la personne, inspirée de la phénoménologie existentielle.
La Sophrologie Caycédienne® est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Pr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

 

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

La Sophrologie Caycédienne est la méthode d’entraînement vivantiel de la sophrologie, appelée Méthode Caycedo®. Elle s’utilise dans les sciences de la santé, dans l’éducation, le sport et le développement personnel.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La Sophrologie aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

La pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

« La sophrologie est une science qui étudie la conscience en équilibre, et une discipline pour le développement des valeurs de la personne, inspirée de la phénoménologie existentielle ».

 

« La Sophrologie Caycédienne est la méthode d’entraînement vivantiel de la sophrologie, appelée Méthode Caycedo. Elle s’utilise dans les sciences de la santé, dans l’éducation, le sport et le développement personnel ».

Qu’est-ce que la Méthode Caycedo ?

Interview du Dr Natalia Caycedo, médecin psychiatre, diplômée en neurophysiologie et en neuropsychologie, fille du Pr Alfonso Caycedo, fondateur de la sophrologie. Elle est présidente de Sofrocay, Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne et responsable de la formation en Sophrologie Caycédienne au niveau international. Elle répond ici à la question : que peut m’apporter la pratique régulière de la sophrologie ?
La Méthode Caycedo®
La Méthode Caycedo est la forme pratique de la sophrologie. Elle comprend la Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) et les Techniques spécifiques.

La Relaxation Dynamique de Caycedo (RDC) : colonne vertébrale de la sophrologie
Son objectif est de permettre au pratiquant de connaître sa propre conscience – en la découvrant sur un mode vivantiel, expérientiel – et de développer ses valeurs. Elle se compose de douze Degrés répartis en trois Cycles : le Premier Cycle également appelé Cycle Fondamental, le Deuxième Cycle ou Cycle Radical et le Troisième Cycle ou Cycle Existentiel, l’ensemble formant une méthodologie cohérente. Chaque Degré vise un objectif spécifique. Les quatre Degrés du Premier Cycle, par exemple, sont respectivement orientés vers la découverte du corps, de l’esprit, de l’intégration corps-esprit et des valeurs.

Les Techniques spécifiques
Elles visent l’entraînement et le développement de capacités spécifiques et peuvent être adaptées aux contextes thérapeutique, pédagogique, sportif ou préventif. Elles permettent de travailler les paramètres du présent, du passé et/ou du futur. D’une durée moyenne de dix à quinze minutes, elles sont faciles à mettre en oeuvre dans le quotidien.

Bienfaits de la Sophrologie Caycédienne

Chaque étape de la Méthode Caycedo® a ses objectifs propres et se compose d’une série d’exercices basés sur la concentration, l’imagination et la contemplation. Certains exercices utilisent les cinq sens pour développer la conscience contemplative, ce qui nous amène à être plus conscients du moment présent.

D’autres techniques utilisent l’imagination pour aider à anticiper positivement le futur et à mettre en valeur les sentiments positifs du passé.

Au cours des séances, la personne va apprendre à devenir plus consciente d’elle-même, à être « sujet » de son corps et de son esprit ; elle prendra peu à peu les rênes de sa vie, en s’éloignant des automatismes et des conditionnements, de la tyrannie du matérialisme et de l’urgence quotidienne.

D’un point de vue corporel, ces exercices réveillent des sensations de vitalité et aident à relâcher les tensions. Ils procurent un sentiment de sérénité, de bien-être physique et mental qui va permettre de sortir de l’état de stress permanent.

 

Développer une conscience sereine avec un sophrologue

Au niveau mental, ils activent la concentration, la lucidité et la créativité de l’individu, lui permettant ainsi d’échapper aux préoccupations quotidiennes.

La pratique régulière aidera à canaliser les émotions négatives et se chargera d’éveiller les émotions positives.

Cet entraînement va tendre progressivement vers la conquête d’une façon différente « d’être dans le monde », vers une mutation de la conscience ordinaire en une conscience harmonieuse et positive. Une existence pleine de vitalité qui se caractérisera par une attitude positive de l’individu, envers lui-même et face au monde environnant.

Histoire de la Sophrologie Caycédienne

 
 
La Sophrologie a été créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie, psychiatre exerçant à l’Hôpital-Clinique de Barcelone et professeur agrégé de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.

Une nouvelle discipline appelée « sophrologie » : Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie

Il y a plus de 50 ans, le jeune Dr Alfonso Caycedo fait ses débuts dans l’exercice de la psychiatrie à l’Hôpital Provincial de Madrid. Il y est profondément marqué par les traitements brutaux infligés aux patients (électrochocs, comas insuliniques, etc.), sans en mesurer toutes les conséquences. C’est ce vécu qui le décide à se consacrer à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapies adaptées à la psychiatrie.
C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée une nouvelle discipline qu’il appellera « Sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ».

Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie. Au cours des années 60, et toujours poussé par cette motivation, ses voyages le mènent en Suisse où il collabore avec le professeur Ludwig Binswanger (1881-1966), père de la psychiatrie phénoménologique.

Il se plonge également dans l’étude de l’hypnose thérapeutique et des techniques de relaxation, développées notamment par le médecin allemand Johannes Heinrich Schultz (1884-1970) avec son « entrainement autogène ».

C’est au cours d’un séjour de deux ans en Orient (Inde et japon), qu’il s’initie au Yoga, au Bouddhisme tibétain et au Zen japonais. Il intègre et adapte alors nombre de leurs techniques fondamentales, pour poser les bases de sa méthode : la Sophrologie Caycédienne.

Les années de développement de la Méthode Caycedo®

De1967 à 2000 le Dr Caycedo met progressivement en place les 12 degrés de la Méthode Caycedo qu’il nommera aussi « Relaxation Dynamique de Caycedo ». Bien au-delà d’une simple méthode de relaxation, la Sophrologie Caycédienne propose, grâce à un entraînement régulier permettant la maîtrise progressive de ces niveaux, un chemin vers la conquête d’un véritable équilibre personnel et une expérience profonde de nos valeurs.